• Agence de voyages à Toulouse
  • (+33) 05 31 61 91 95
  • contact@lepetitcyclo.com
Pont de pierre à Bordeaux

Les sites à ne pas manquer de Bordeaux à Toulouse, à vélo sur le Canal de Garonne

Certes, le Canal latéral à la Garonne a été édifié bien après le Canal du Midi (terminé en 1681), il est donc plus récent…pour autant, il ne faudrait pas minimiser les intérêts de ce circuit pour les cyclotouristes, et les opportunités de visites en tous genres offertes le long de l’itinéraire…C’est l’objet de cet article.

Quelques précisions concernant le Canal de Garonne…

Le Canal latéral à la Garonne a été ouvert à la circulation au milieu du XIX° siècle, en 1856 pour être précis. Il relie Castets-en-Dorthe (situé en Gironde, à quelques km de Langon) à Toulouse via un canal long de 193km. L’objectif était bien de faciliter le transport de marchandises entre Toulouse et Bordeaux, pour permettre aux bateliers d’éviter les éventuels caprices de la Garonne…il s’agissait également de la suite « logique », après l’achèvement du Canal du Midi (qui relie l’étang de Thau à Toulouse, au niveau des ponts jumeaux). En effet, éviter aux bateaux de contourner l’Espagne via le détroit de Gibraltar, cela a longtemps fait rêver les ingénieurs et armateurs, avant que cela ne devienne possible…

Et le vélo dans tout ça ?

Les anciens chemins de halage du Canal de Garonne représentent un terrain de jeu idéal pour les cyclotouristes, notamment débutants. Pourquoi ? Parce que ces chemins sont très bien revêtus sur la totalité de l’itinéraire, ainsi, l’itinéraire peut se faire aussi bien en VTC qu’en vélo de course…il se prête ainsi à des balades conviviales quel que soit l’équipement des participants et quel que soit leur niveau! Autre avantage non négligeable: la signalétique est tout à fait correcte sur la majeure partie de l’itinéraire (petit bémol cependant à compter de votre arrivée à Sauveterre de Guyenne, et jusqu’à votre arrivée à La Réole, cette portion correspond à la jonction entre la piste Lapébie et le Canal latéral à la Garonne à proprement parler; c’est sur ce tronçon qu’il vaudra mieux garder une carte à portée de main).:-)

Les incontournables de votre séjour à vélo:

bordeaux Geralbe min

Bordeaux, l’inclassable

Est-il nécessaire de le rappeler? Bordeaux se prête parfaitement à l’oenotourisme (caves, Cité du Vin, dégustations…), au citybreak ou à tout type de séjour plus long, de par sa richesse architecturale et culturelle, ses musées, son passé industriel aux bâtiments superbement réhabilités et conservés…à l’image du Darwin écosystème, que ne manqueront pas ceux qui sont convaincus qu’un système alternatif est possible. Ancienne caserne militaire réhabilitée en Tiers Lieux, creuset d’initiatives diverses et variées, cette structure est un bel exemple de la réhabilitation réussie de bâtiments militaires ou industriels, comme il y en a beaucoup à Bordeaux… pour le plus grand plaisir du visiteur! De nombreuses galeries d’art & photo vous ouvrent également leurs portes, notamment à titre gratuit…entre nous, que demander de plus?

Les jolies Bastides et villages…et autant d’étapes gourmandes!

wine Carabo Spain min

Rauzan

CC by Xabi Rome Hérault Château de Rauzan min

 

CC by Xabi Rome-Hérault- Château_de_Rauzan

Petit village médiéval situé à 15km à peine de Saint Emilion, Rauzan n’est distant que de 5km de la piste Lapébie (qu’il faut quitter au niveau de Bellefond). Son château, preuve et trace de la présence anglaise au XIII°s, se visite et mérite bien d’y consacrer un peu de votre temps. A noter : une animation y est dédiée aux familles. Si vous êtes entre adultes amateurs de vins, vous pourrez visiter les caves de Rauzan.

Pour les apprentis spéléologues, la Grotte Célestine se visite sur réservation, il faut compter 1h de visite guidée pour apprécier pleinement cette parenthèse sous la terre…Amateurs de concrétions stimulant l’imaginaire et de rivières souterraines, vous serez servis! 

Saint Emilion

saint emilion 3877001 1920 min

N’hésitez pas à faire un petit crochet vers ce superbe village, de multiples activités vous y attendent, qu’elles soient culturelles ou en plein air, à souligner également les nombreux outils proposés en ligne par l’office de tourisme pour agrémenter les séjours, notamment en famille.

Côté histoire…renommée d’hier et d’aujourd’hui

Pour le petit point historique, Saint-Emilion fut érigé à la fin du VIII° siècle, à la mort de Saint Emilion et en son honneur. Ce dernier, un moine installé sur les lieux, aurait fondé la première communauté monastique… Le village a ensuite compté parmi les hauts lieux monastiques du Sud-ouest, et ce jusqu’au XVIII° siècle. L’extraction de la pierre calcaire a ensuite été un des principaux ressorts de l’économie locale, à partir du IX° siècle, de même que la viticulture,  consacrée au moyen-âge, sous le règne de la couronne anglaise. La présence de la Dordogne à proximité, ainsi que l’activité des gabares a favorisé les échanges commerciaux. L’inscription de la Juridiction de Saint-Emilion au Patrimoine Mondial de l’Humanité en 1999 au titre de « Paysage Culturel » vient consacrer et reconnaître cette histoire, les savoir-faire d’un terroir et l’absolue nécessité de les préserver.
En outre, la concentration locale en monuments historiques et en monuments classés est tout bonnement spectaculaire pour une si petite bourgade…laissez-vous séduire!

Si vous passez à Rauzan et vous dirigez vers Saint Emilion, une halte à Sainte-Terre s’impose pour visiter le Jardin de la Lamproie…vous y apprendrez plein de choses, et notamment ce qu’est la lamproie! C’est en outre un grand jardin botanique qui vous éclairera sur les espèces présentes au cœur de l’écosystème de la Dordogne…

La Réole

CC by Henry Salomé La Réole Château 4 Sos

 

CC by Henry Salomé – Le Château_4_Sos- à La_Réole

Ville d’art et d’histoire, c’est ici que vous allez rejoindre (à 2km près) le Canal de Garonne après avoir parcouru de charmantes petites routes, une fois passée la bastide de Sauveterre de Guyenne. Là encore, à La Réole, on est surpris par la concentration impressionnante de superbes monuments, pour, somme toute, une assez petite ville…Petite par la taille, mais grande par l’histoire et l’envergure de certains de ses personnages historiques, la traversée de La Réole a de quoi vous surprendre. Cité fondée à la fin du X° siècle, l’empreinte de l’époque médiévale est bien présente… Hôtels particulier, détails de ferronnerie et remparts contribuent à faire de cette visite une expérience hors du temps.

La Réole Manoir Prince Noir min

 

Le Manoir du Prince Noir, à La Réole

Meilhan sur Garonne

Vue de la place du Tertre 1

 

Vue de la place du Tertre, à Meilhan sur Garonne

Ce village offre un panorama somptueux sur la Garonne et le Canal de Garonne…pédaler jusqu’à la place du tertre ne sera pas chose aisée pour tout le monde, mais la récompense vous attend là-haut!:-)
En outre, un restaurant placé sur cette place du tertre, possède une terrasse d’où la vue compensera largement vos efforts.

La suite de l’article concernant les édifices religieux à voir le long du Canal de Garonne, ainsi que ceux d’architecture civile (ponts-canaux et aqueducs…etc), sera rajoutée prochainement…revenez nous voir!

Partager ce Post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Défiler vers le haut